Les «fraudes Microsoft» ont repris à Magog

La Régie de police de Memphrémagog (RPM) a recommencé à recevoir des plaintes... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Régie de police de Memphrémagog (RPM) a recommencé à recevoir des plaintes pour des «fraudes Microsoft» et met en garde la population.

Depuis quelques jours, le corps de police a reçu une dizaine de plaintes. Heureusement, aucune personne n'a subi de pertes financières.

«Présentement, les appels se font en anglais. L'interlocuteur, homme ou femme, prétend travailler pour Microsoft et offre un service quelconque pour votre ordinateur, ce qui entraîne des frais», mentionne Paul Tear, porte-parole de la RPM.

«Le but de cet appel est soit pour voler l'identité, cloner votre carte de crédit, prendre contrôle de votre ordinateur ou simplement pour vous subtiliser de l'argent. Dans la grande majorité des cas, le numéro sur l'afficheur est factice.»

M. Tear suggère simplement de ne pas donner suite à ces appels en raccrochant et d'aviser les proches afin d'éviter qu'ils deviennent des victimes. On peut dénoncer ces appels au Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501 ou par internet.

Ce type de fraude avait été signalé dans la région de Magog en 2013.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer