La policière Caroline Landry citée à procès

L'accident a eulieu le 1er mai 2014 sur... (Archives La Tribune)

Agrandir

L'accident a eulieu le 1er mai 2014 sur la rue King Ouest.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La policière Caroline Landry a été citée à son procès pour avoir omis de s'arrêter lors d'un accident le 1er mai 2014 sur la rue King Ouest.

L'enquête préliminaire de la policière se déroulait lundi au palais de justice de Sherbrooke.

L'accusée serait entrée en collision avec un véhicule stationné, lui causant des dommages matériels importants. Elle aurait par la suite quitté les lieux. Les événements seraient survenus en pleine nuit devant le commerce Serrurerie Multi-Clés, situé au 1374 de la rue King Ouest.

C'est la direction des normes professionnelles de la Sûreté du Québec qui a mené cette enquête à la suite de cet événement.

Deux policiers ont été entendus lors de l'enquête préliminaire.

L'avocat de la défense Me Alexandre Tardif a obtenu une ordonnance de non-publication du contenu de ces témoignages

Me Tardif et Me Annie-Claude Chassé ont reporté le dossier au 15 octobre prochain pour fixer la date du procès devant juge seul.

Le juge Paul Dunnigan de la Cour du Québec a aussi entendu un plaidoyer de culpabilité d'un autre policier du SPS.

Un autre policier plaide coupable

Martin Tremblay a plaidé coupable d'avoir utilisé sans en avoir l'autorisation un système informatique pour accéder au Centre de renseignements policiers du Québec (CRPQ) en mars, avril, mai, août et décembre 2008. À quatre de ces occasions, il interrogeait le CRPQ pour obtenir des réponses sur son propre dossier. Il n'a pas utilisé ces informations et ne les a relayées à personne.

Martin Tremblay a obtenu une absolution conditionnelle.

Il devra faire un don de 1000 $ à Médecins sans frontière et donner une conférence aux étudiants en techniques policières du Cégep de Sherbrooke sur l'importance de respecter la règlementation relative au CRPQ.

Cette peine lui permettra de conserver son emploi comme policier au SPS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer