Il voulait aller au sommet d'Orford «avant de mourir» et s'y rend... en auto

Un nonagénaire a grimpé au sommet du mont Orford, samedi, à bord  de sa voiture... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un nonagénaire a grimpé au sommet du mont Orford, samedi, à bord  de sa voiture décapotable, ce qui lui a valu une contravention.

Vers 13h15, les policiers de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) ont reçu des appels de citoyens concernant la présence d'un conducteur âgé qui circulait au volant d'un véhicule dans la piste baptisée «La 4 km» de la station de ski alpin.

«Les marcheurs dans la montagne avisaient le conducteur de cesser son ascension, mais sans succès. L'homme continuait son chemin», raconte Sylvain Guay, porte-parole de la RPM.

«Sur place les policiers apprennent que l'homme de 91 ans était accompagné de sa conjointe à la base de la montagne et qu'un autre citoyen sur place a soulevé la chaine empêchant le passage des véhicules pour permettre le passage de la décapotable Chrysler Sebring 2009. La passagère et conjointe du conducteur a décidé de sortir du véhicule devant le plan téméraire de son conjoint.»

Finalement, le conducteur a fait l'aller-retour au sommet du mont Orford, ajoute M. Guay.

À son arrivée à la base de la montagne, il a été  accueilli par les policiers de la Régie de police de Memphrémagog. L'homme de Valleyfield, en vacances dans la région, a expliqué qu'il a de la difficulté à marcher et qu'il voulait atteindre le sommet avant de mourir.

«Étant donné la présence de marcheurs sur ce sentier et la dangerosité de son geste, le nonagénaire a reçu une contravention pour action imprudente et a déclaré qu'il assumait», dit M. Guay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer