Le SPS aura le stationnement du Palais des sports à l'oeil

Le Service de police de Sherbrooke avise les partisans du Phoenix de Sherbrooke... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Service de police de Sherbrooke avise les partisans du Phoenix de Sherbrooke qu'ils feront respecter la règlementation en matière de stationnement au palais de sports Léopold-Drolet.

L'an dernier, le SPS a remis en moyenne une quinzaine de constats d'infraction par match à des automobilistes qui ne respectaient pas la signalisation.

«Certains se stationnaient un peu n'importe où. Ce sera tolérance zéro à ce chapitre», indique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Le SPS, la Ville de Sherbrooke et le Phoenix de Sherbrooke ont pris les devants et avisé les automobilistes des consignes de stationnement à respecter lors des matchs locaux par leurs diverses plates-formes électroniques.

Les policiers ont dû intervenir principalement auprès d'automobilistes qui se garaient sur un espace de verdure, sur une bordure, sur un trottoir, sur une bande médiane, sur une platebande ou dans un espace qui sert de division à deux ou à plusieurs voies de circulation.

«Des véhicules étaient stationnés au terminus de la STS ce qui empêchait les autobus de circuler. D'autres gênaient la circulation ou se trouvaient aux endroits réservés aux pompiers», mentionne le porte-parole du SPS.

Le SPS sera présent au palais des sports Léopold-Drolet à tous les matchs locaux du Phoenix de Sherbrooke. Il souhaite également faire de la prévention en matière de vols de véhicules, alors que quatre véhicules avaient été volés à la deuxième saison du Phoenix, alors qu'un seul l'avait été l'an dernier».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer