Une maison brûle à Thetford Mines

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nelson Fecteau
La Tribune

(THETFORD MINES) Un incendie a complètement détruit en début d'après-midi samedi une résidence située au 5 de la rue Tardif dans le secteur Robertsonville à Thetford Mines. La maison unifamiliale, dont le propriétaire est David Tardif, est une perte totale, et était évaluée à près de 200 000 $.

L'appel est entré à la caserne à 11 h 46. C'est un passant qui a aperçu de la fumée qui émanait de la toiture et des excédages qui a logé l'appel. L'alarme a immédiatement été sonnée. Un peu moins d'une vingtaine de pompiers et sept véhicules ont immédiatement été dépêchés sur les lieux. Trois alarmes ont été nécessaires pour compter sur les effectifs suffisants.

Au dire du chef aux opérations, Léon Bisson, le feu couvait certainement depuis un bon moment. « À notre arrivée, la fumée sortait par les ventilateurs et les excédages. Le feu devait couver depuis au moins deux heures, peut-être plus », explique M. Bisson.

Si la chaleur a réjoui la presque totalité des Québécois samedi, elle a rendu le travail des sapeurs plus difficile. Certains d'entre eux ont été incommodés par celle-ci, alors que le mercure marquait 30 degrés Celsius.

Le sinistre serait d'origine électrique. « Nous avons pu identifier un élément nous permettant de conclure à la défectuosité électrique », confirme M. Bisson.

L'incendie a pris naissance dans la partie arrière du bâtiment, la partie commerciale, et s'est propagé à la partie résidentielle. Par contre, en aucun moment, il n'y a eu risque de propagation. Aux environs de 16 h, tous les pompiers avaient regagné leur caserne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer