Quatre jours après son ouverture:  le Carré 150 a dû être évacué

La salle de spectacle le Carré 150 de... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

La salle de spectacle le Carré 150 de Victoriaville a été inuagurée la semaine dernière.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Quatre jours à peine après son ouverture officielle, le Carré 150 de Victoriaville a dû être évacué, hier matin, en raison de l'actionnement d'une alarme incendie manuelle.

C'est une fillette qui est à l'origine de ce branle-bas de combat qui a provoqué l'évacuation de plusieurs dizaines de personnes qui participaient aux activités porte ouverte du centre culturel, ainsi que le déplacement d'une meute de pompiers prêts à intervenir dans le gigantesque bâtiment.

« La station a été installée relativement bas et une fillette s'est pris les cheveux dedans. Probablement qu'elle sautillait. Il faut comprendre que c'était une activité festive et qu'elle était probablement excitée d'être là », explique le capitaine aux opérations du Service de sécurité incendie de Victoriaville, Yannick Nadeau.

Afin que tout soit prêt à temps pour la rentrée Diffusion Momentum a dû tourner les coins ronds sur certains éléments de finition et a annoncé que l'alarme manuelle sera dorénavant mieux protégée. Plusieurs autres détails de finition seront complétés au cours des prochaines semaines.

« Il s'ajoute régulièrement de nouveaux règlements en lien avec la sécurité incendie et il y a toujours plus de ces stations manuelles. C'est la première fois que je vois une station être actionnée par des cheveux dans ma carrière et probablement la dernière, mais on n'a pas fini de voir des choses cocasses se produire », complète-t-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer