Une maison détruite par le feu à Brompton

La maison située dans l'arrondissement de Brompton est... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

La maison située dans l'arrondissement de Brompton est une perte totale.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Un violent incendie a complètement détruit une maison de la rue Arthur-Beaudry dans l'arrondissement de Brompton samedi en début de soirée.

Une jeune voisine a pris cette photo lorsqu'une... (Collaboration spéciale, Rosalie Lefebvre) - image 1.0

Agrandir

Une jeune voisine a pris cette photo lorsqu'une voiture a pris feu dans le garage samedi.

Collaboration spéciale, Rosalie Lefebvre

Le petit Lucas Gingras, qui célébrait justement cette journée-là ses huit ans, jouait avec un camion de pompier jouet (!) sur la galerie de sa maison quand il a vu de la fumée sortir du garage d'un de ses voisins. Il a donc été alerter sa mère Valérie Dodier, qui a au départ mis l'affaire sur le compte de son imagination. « Je lui ai dit qu'ils faisaient probablement un barbecue », relatait celle-ci samedi soir.

Mais devant l'insistance de son garçon, elle est sortie voir : de la fumée sortait effectivement du garage. D'autres voisins avaient déjà contacté les pompiers. Comme deux voitures étaient stationnées dans le garage, tous craignaient une explosion. Un voisin est donc entré dans la maison puisque personne ne répondait lorsqu'il frappait à la porte et a réussi à faire sortir les propriétaires de l'endroit, qui ne s'étaient rendu compte de rien.

Ceux-ci ont réussi à sortir l'un des deux véhicules du garage, mais il était trop tard pour l'autre. Avant que les pompiers soient arrivés sur les lieux de l'incendie, le véhicule restant explosait, racontent les voisins.

« Tout le monde criait : reculez! » rapporte Mme Dodier.

À l'arrivée des pompiers, il était déjà trop tard pour sauver quoi que ce soit de la maison, puisque l'embrasement était généralisé, affirme Alexandre Groleau, chef aux opérations pour le Service de protection contre les incendies de Sherbrooke.

« Le feu commençait à se propager aux bâtiments adjacents. À notre arrivée, on s'est tout de suite mis en mode défensif, on a dû s'attaquer aux bâtiments adjacents et contrôler l'incendie », dit-il.

La maison de deux étages à laquelle était rattachée un garage double est donc une perte totale. On peut parler d'au-dessus de 200 000 $ de dommages, selon l'estimation du chef Groleau. Heureusement, personne n'a été blessé dans l'incendie.

L'incendie aurait été causé par une batterie surchauffée qui rechargeait à l'intérieur du garage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer