Décès de Déliska Bergeron : le coroner recommande des modifications à l'intersection

La Ville de Sherbrooke est invitée à rendre l'intersection entre le boulevard... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke est invitée à rendre l'intersection entre le boulevard Saint-François et la rue King Est et toutes celles les plus achalandées plus sécuritaires à la suite du décès de Déliska Bergeron en juin 2014.

Déliska Bergeron traversait l'intersection située à l'entrée du pont Aylmer au centre-ville de Sherbrooke à côté de son vélo lorsqu'elle a été happée mortellement par un camion semi-remorque qui effectuait un virage à droite.

Le coroner Gilles Sainton rendait public, hier, le rapport d'investigation réalisé à la suite du décès accidentel de la femme de 30 ans le 9 juin 2014.

Il recommande à la Ville de Sherbrooke «d'évaluer la possibilité et la pertinence de modifier l'aménagement et/ou la signalisation de l'intersection entre le boulevard Saint-François et la rue King Est afin de la rendre plus sécuritaire, mais aussi de réviser les aménagements et la signalisation des intersections les plus achalandées de la ville afin de tenter de les rendre plus sécuritaires pour tous les usagers».

«Le chauffeur du camion a déclaré ne jamais avoir vu les deux femmes et être passé alors que le feu de circulation était vert. L'amie de Mme Bergeron et plusieurs témoins ont déclaré que le feu de traverse pour les vélos était vert au moment où les deux femmes se sont engagées dans l'intersection», explique le coroner Gilles Sainton.

Le coroner Sainton note que les feux de circulation où l'accident est survenu «sont complexes».

«Cette configuration mise en place le 30 septembre 2008 semble logique dans la mesure où chaque conducteur de véhicule est très vigilant, mais le risque de confusion semble très élevé. (...) Dans cette configuration, le conducteur distrait sera plus susceptible d'assumer qu'au moment de l'apparition d'une lumière verte, il pourra se diriger dans la direction de son choix. Cette signalisation est très probablement un élément contributif à cette tragédie», explique le coroner Sainton.

L'inspection mécanique réalisée sur le camion n'a révélé aucune défectuosité mécanique qui aurait pu entraîner la collision .

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer