Voies de fait: une mère endeuillée de ses enfants est acquittée

Annie Lampron... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Annie Lampron

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Le ministère public a accepté, mardi, que l'on acquitte Annie Lampron des accusations de voies de fait qui ont contribué à ce qu'elle perde la garde de ses enfants. Les partis se sont entendus en vertu de l'article 810. Mme Lampron devra adopter une conduite impeccable au cours des six prochains mois.

La mère de famille, dont deux des quatre enfants, Zachary et Florence, ont été assassinés par leur père, Martin Houle, en 2011, s'est dite soulagée par la tournure des événements. Il s'agit d'un premier pas vers la réunion avec Antoine et Isaac, les deux enfants toujours en vie.

Il faut dire que la preuve présentée contre Mme Lampron était particulièrement mince. Le 22 octobre 2014, elle s'est rendue au bureau de la notaire Kathleen Blanchard afin de réclamer une copie du testament du père des enfants. Répondant aux directives du frère du meurtrier, Jean-François, elle a refusé catégoriquement de lui remettre le document, et ce, même si Mme Lampron était la tutrice légale des enfants.

Les deux femmes ont alors eu un échange verbal relativement houleux avant que l'accusé ne se résigne à quitter les lieux. Un peu plus tard dans la journée, elle a appris qu'elle faisait l'objet d'une plainte au criminel.

»Mon fils Antoine avait des questions concernant ses biens, son petit lit, entre autres. Il ne comprenait pas pourquoi il avait été donné à quelqu'un d'autre. J'ai voulu savoir. Ce n'est pas une question d'argent. Oui, il y a eu une prise de bec, oui j'étais en colère, mais jamais je ne l'ai agressée», affirme la dame.

Maintenant que cet épisode est chose du passé, Annie Lampron entend déposer une requête judiciaire afin d'avoir accès au testament du meurtrier de ses enfants. Elle poursuit également ses démarches afin de retrouver la garde des deux autres.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer