Chutes sur les chantiers: la CSST appelle à la vigilance

Pour éviter accidents et décès reliés aux chutes en hauteur, la Commission de... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Pour éviter accidents et décès reliés aux chutes en hauteur, la Commission de la santé et sécurité au travail (CSST) effectue un rappel de prévention.

Lors de la dernière année complète en 2014, 33 travailleurs ont effectué des chutes en hauteur sur les chantiers en Estrie. Dans l'ensemble du Québec, cinq personnes ont perdu la vie dans des circonstances semblables.

Chaque année ce sont près de 700 chutes qui surviennent sur les chantiers de construction, soit une moyenne de deux par jour.

«Alors que des milliers de travailleurs regagnent cette semaine les chantiers après les vacances de la construction, la CSST tient à rappeler l'importance de prendre tous les moyens pour prévenir les accidents de travail, notamment les chutes en hauteur. Ce type d'accidents représente une part importante des lésions enregistrées dans ce secteur. Qu'il s'agisse de pose de bardeaux sur une toiture ou de revêtement extérieur sur un bâtiment, ou encore d'une tâche effectuée à proximité d'un trou non couvert, chaque situation de travail en hauteur représente un potentiel de danger à ne pas négliger», explique le communiqué émis par la CSST.

La CSST invite à utiliser des techniques pour favoriser la construction au sol avant de les hisser à l'aide d'une grue.

Des techniques de protection comme les garde-corps autour des ouvertures ou des couvercles pour fermer les trois peuvent être utilisés.

La commission rappelle que des filets ou des harnais de sécurité peuvent aussi contribuer à arrêter les chutes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer