Attaque au couteau sur Galt: le suspect accusé de voies de fait graves

L'arrestation a eu lieu samedi dans un des... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

L'arrestation a eu lieu samedi dans un des logements du immeuble situé au 445 de la rue Galt Ouest.

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un homme de 46 ans devra répondre d'une accusation de tentative de meurtre sur un autre individu, à la suite d'une altercation survenue samedi soir à Sherbrooke.

Un homme de 46 ans devra répondre d'une accusation de voies de fait graves à la suite d'une attaque au couteau survenue samedi soir à Sherbrooke.

Vers 22h, la présumée victime dans cette affaire s'est présentée à la résidence de l'accusé, sur la rue Galt Ouest. Les policiers de Sherbrooke sont tentés de croire qu'une histoire de dette se cache derrière cet événement.

Une dispute a eu lieu, raconte Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS). «La chicane a débuté et l'agresseur a sorti un couteau. Il a frappé sa victime à l'abdomen, à un bras et une jambe», dit-il.

«La victime a eu le temps se sauver et il nous a contactés.»

L'homme âgé de 40 ans a été grièvement blessé, mais on ne craint pas pour sa vie, ajoute M. Carrier.

Martin Carrier n'a pas voulu donner plus de détails concernant l'endroit de la tentative de meurtre, mais il a été possible d'apprendre que les événements se sont produits dans un des logements de l' immeuble situé au 445 de la rue Galt Ouest.

Les policiers se sont présentés au logement de l'individu de 46 ans. «Il était toujours sur place, dit le policier Carrier. Il n'a pas résisté à son arrestation pour tentative de meurtre.»

Les deux acteurs de cet événement sont connus des policiers.

Le présumé agresseur, Normand Pelletier, a été amené au palais de justice de Sherbrooke lundi matin pour comparaître finalement devant le juge pour voies de fait graves.

Le procureur de la Couronne Andy Drouin s'est opposé à sa remise en liberté.

Pelletier reviendra vendredi pour son enquête sur remise en liberté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer