Délit de fuite: une conductrice de 18 ans se rend à la police

Une jeune conductrice s'est présentée au quartier général du Service de police... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Une jeune conductrice s'est présentée au quartier général du Service de police de Sherbrooke, vers 11h30 jeudi. La femme de 18 ans dit être la conductrice activement recherchée par le SPS à la suite d'un délit de fuite survenu le matin dans le secteur Ascot, jeudi matin.

Elle a été rencontrée par les enquêteurs puis relâchée, indique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Elle devra comparaître par sommation et pourrait faire face à une accusation de délit de fuite causant des lésions.

Selon M. Carrier, elle expliquerait l'accident par une distraction suivie d'un moment de panique. La conductrice n'est pas connue des policiers.

Vers 8h10, une mère et son fils de quatre ans marchaient sur le trottoir lorsqu'une voiture a percuté le garçon avec son parechoc. Le véhicule aurait même monté sur le trottoir. Selon des témoins, la personne au volant a immédiatement quitté les lieux de l'accident.

La collision a eu lieu à la hauteur du 788 de la rue Thibault.

Le garçon s'en tire avec des blessures mineures. Il a été transporté à l'hôpital par mesure préventive. La mère n'a pas subi de blessure. 

Le SPS recherchait une voiture Toyota Echo beige, quatre portes.

Des agents ont patrouillé le secteur, mais les recherches ont été stoppées une fois les aveux de la conductrice, assure M. Carrier.

Le corps de police a reçu des appels dans les heures qui ont suivi la diffusion de l'avis de recherche, mais les informations n'ont pas permis de localiser le conducteur, ajoute M. Carrier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer