Drummondville: les enquêteurs fouillent les décombres

Le travail d'enquête s'est poursuivi vendredi avant-midi dans les décombres de... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(DRUMMONDVILLE) Le travail d'enquête s'est poursuivi vendredi avant-midi dans les décombres de l'immeuble incendié dans la nuit de mercredi à jeudi, à Drummondville.

Les corps des victimes ont été retrouvés dans... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré) - image 1.0

Agrandir

Les corps des victimes ont été retrouvés dans les décombre de l'immeuble incendié.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont fouillé dans les ruines afin de trouver des pièces à conviction pouvant explique les causes de cet incendie ayant fait trois victimes.

On a pu voir les enquêteurs saisir, notamment, des pièces de batterie de cuisine comme un chaudron.

Une pelle mécanique est sur place afin d'aider aux travaux de recherche qui a toutes les allures d'une enquête criminelle.

Selon Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec, il faudra attendre avant de connaître les causes de l'incendie.

La scène se déroule devant plusieurs curieux et des sinistrés revenus sur place pour constater l'ampleur de la catastrophe.

Identité des victimes

Au moins deux des trois cadavres extirpés des décombres de l'immeuble d'une trentaine de logements qui a été détruit par un incendie, jeudi, à Drummondville, ont été identifiés publiquement vendredi.

Le Bureau de coroner révèle qu'il s'agit de Marcel Roy, 66 ans et de Stéphane Vincent, 46 ans, tous deux résidents de l'immeuble.

L'identité de la troisième victime est hautement présumée mais demeure à confirmer scientifiquement. Le Bureau du coroner ajoute que l'information devrait être disponible d'ici la fin du mois de juillet et qu'elle sera rendue publique dès que possible.

Les trois dépouilles ont été transportées au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale pour des expertises supplémentaires et pour établir les causes probables et circonstances des décès.

On ignore encore la cause de cet incendie. Le travail des enquêteurs est compliqué par l'état des lieux.

Huit personnes ont été blessées et transportées à l'hôpital, mais leur état n'est pas connu.

- Avec Alexandre Faille et La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer