Incendie majeur à Drummondville: vers une enquête criminelle?

Le service des enquêtes criminelles de la SQ débarqué en force sur les lieux du... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le service des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec est débarqué en force sur les lieux du tragique incendie survenu au cours des dernières heures à Drummondville.

Yvon Garneau... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré) - image 1.0

Agrandir

Yvon Garneau

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Un périmètre de sécurité a été mis en place, comme si on avait affaire à une scène de crime. Le centre de commandement mobile de la SQ est arrivé sur la rue des Merisiers, où l'immeuble d'une trentaine de logements a été détruit.

On a aussi fait appel au service d'identité judiciaire.

La SQ n'a rien confirmé à ce sujet au cours de l'avant-midi de jeudi, et concernant la possibilité que des personnes soient décédées dans le brasier. On n'a pas non plus confirmé le nombre de blessés, même si des locataires ont quitté à bord d'ambulance.

On a pu voir se pointer sur place des équipes de la morgue. De plus, le coroner Yvon Garneau a été demandé sur les lieux.

Depuis le début de cet incendie majeur, des informations circulaient concernant un feu de friture.

Plusieurs témoins rencontrés sur place assurent que le feu a malhaureusement fait des victimes.

 

- Avec Alexandre Faille

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer