Incendie à Drummondville: un mort et plusieurs personnes manquantes (photo)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Claude Plante</p>
Claude Plante
La Presse Canadienne
SHERBROOKE

On craint le pire pour des locataires d'un immeuble à logements de Drummondville, théâtre d'un spectaculaire incendie survenu dans la nuit de mercredi à jeudi.

Isabelle Sawyer... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré) - image 1.0

Agrandir

Isabelle Sawyer

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Une personne serait morte et plusieurs autres demeuraient manquantes, jeudi matin. Les autorités estiment toutefois possible que les personnes manquantes aient été absentes de leur résidence au moment de l'éclatement de l'incendie, peu après minuit.

Des informations recueillies sur place laissent entendre que le brasier aurait fait trois victimes, ce qui n'a pas été confirmé par la Sûreté du Québec lors d'un piint de presse.

On ne confirme pas non plus le nombre de blessés. Des personnes sont parties en ambulance, a-t-on pu apprendre sur les lieux.

La cause de l'incendie n'est pas encore connue, mais il pourrait s'agir d'un feu de friture.

Le feu semble avoir pris naissance dans un appartement du deuxième étage de l'immeuble qui en compte trois.

Les pompiers de Drummondville ont été dépêchés au 100 de la rue des Merisiers, vers minuit 40. Ils ont reçu l'aide de leurs confrères des services d'incendie de Saint-Cyrille-de-Wendover et de Saint-Germain-de-Grantham. Au total, l'intervention a nécessité le travail d'une cinquantaine de pompiers

Ils ont procédé au sauvetage et à l'évacuation des occupants de l'immeuble. Par la suite, ils ont commencé les opérations pour maîtriser les flammes. Les sinistrés ont été pris en charge par les services d'urgence sur place, indique un communiqué de presse du Service de sécurité incendie de Drummondville (SSID).

Leur travail a été compliqué, comme il s'agit d'un immeuble vieux de 30 à 40 ans. Les couloirs et les cages d'escalier n'étaient pas séparés par des portes.

Les sapeurs ont maîtrisé l'incendie vers 3h du matin. Au lever du jour, les flammes étaient éteintes. Il ne restait plus que des ruines de l'immeuble à logements. « Actuellement, nous pouvons confirmer que le feu est maîtrisé. Par contre, l'opération pourrait s'échelonner sur plusieurs heures encore », a mentionné jeudi matin le directeur du SSID Georges Gagnon.

Ruines fragiles

Les ruines étant fragiles, il est difficile pour les pompiers de pénétrant dans l'immeuble pour commencer leur enquête.

Une locataire, Isabelle Sawyer, a contacté le 911 quand un voisin est venu lui dire que le feu avait pris dans son logement, a-t-elle révélé à plusieurs médias jeudi matin.

Elle a pu quitter son logement à temps avec son petit chien.

Averti de la possibilité de décès dans ce sinistre, le coroner Yvon Garneau était sur place de tôt matin. 

«Le Service d'intervention d'urgence Civil du Québec MRC de Drummond a soutenu le travail des pompiers pour s'assurer de la sécurité des sinistrés. Ils ont travaillé en étroite collaboration avec la Croix-Rouge - Centre-du-Québec dans le but de relocaliser rapidement les locataires de l'édifice», note le communiqué du SSID.

«La priorité des autorités municipales était de s'assurer de la sécurité et de la santé des résidents de l'immeuble.»

Les personnes manquantes ou leurs proches, des témoins peuvent téléphoner à la SQ au 1-800-659-4264 pour avoir des informations ou se signaler.

Plus de détails à venir.

- Avec Alex Faille, Éric Beaupré et La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer