Fernand Fortin déclaré délinquant à contrôler

Fernand Fortin... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Fernand Fortin

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Fernand Fortin est  déclaré délinquant à contrôler. L'individu de Saint-Denis-de-Brompton voit aussi son nom inscrit au registre des délinquants sexuels pour le reste de ses jours.

Fernand Fortin... (Archives) - image 1.0

Agrandir

Fernand Fortin

Archives

Fortin avait été reconnu coupable en janvier 2014 de possession de pornographie juvénile entre janvier 2005 et décembre 2013.

Il avait aussi plaidé coupable d'avoir accédé à de la pornographie juvénile et d'avoir rendu accessible de la pornographie juvénile sur un site de partage de telles images illégales.

Mercredi, au palais de justice de Sherbrooke, il a reçu en plus une peine de deux ans de prison à purger immédiatement. Son temps de détention préventive représente 29 mois de détention. 

Une fois sorti de prison, il sera suivi par les gens des libérations conditionnelles à titre de délinquant à contrôler pour une période de dix ans.

Fortin devra aussi s'abstenir de se présenter à des endroits où se trouvent normalement des enfants, comme les parcs, les piscines et les garderies.

L'avocat de la défense, Me Jean-Guillaume Blanchette, réclamait une peine de 13 mois de prison. «C'est plus long que ce que nous avions suggéré, mais c'est une peine dans la fourchette de ce qui est imposé pour ce type de cause», convient-il.

«Nous avons habituellement 30 jours pour en appeler, mais pour le moment ça ne figure pas dans le mandat que j'ai reçu de mon client.»

La procureure aux poursuites criminelles Me Joanny Saint-Pierre représentait le ministère public dans ce dossier.

Fortin possède des antécédents judiciaires en semblable matière, puisqu'il avait été reconnu coupable d'action indécente et de possession de pornographie juvénile en 2007.

Rappelons que Fernand Fortin était détenu depuis décembre 2014, après avoir été arrêté dans le cadre de l'opération « mainmise ».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer