La convalescence du cycliste blessé s'annonce longue

L'accident a eu lieu le 15 juillet dernier,... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

L'accident a eu lieu le 15 juillet dernier, à l'angle des rues Denault et Jean-Paul II.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La convalescence du cycliste blessé sérieusement lors d'un accident la semaine dernière sera longue. C'est du moins ce que formulent ses médecins au chevet de l'homme de 35 ans.

Le 15 juillet dernier, vers 20h15, le Sherbrookois a chuté à l'angle des rues Denault et Jean-Paul II.

Aux dernières nouvelles, le blessé était toujours inconscient, mais l'état de ce cycliste aguerri est considéré comme stable.  «Malgré l'accident, il n'a subi aucune fracture et tous ses organes vitaux sont en bon état et fonctionnels», assure Samuel Ducharme, relationniste au Service de police de Sherbrooke (SPS). 

«Par ailleurs, l'impact de l'accident a causé un choc important au niveau de la tête. À l'heure actuelle, les médecins ne sont pas en mesure de se prononcer sur le temps de récupération nécessaire ainsi que sur les répercussions à long terme. Le temps et l'évolution nous le diront.»

Les médecins s'attendent à une longue période de repos afin d'optimiser son rétablissement et de s'assurer que toute l'inflammation soit résorbée.  «Au cours des derniers jours, à plus d'une reprise, l'homme a ouvert les yeux durant quelques secondes. Il bouge également l'ensemble de ses membres inférieurs et supérieurs, et ce, principalement du côté gauche», ajoute M. Ducharme.

«L'information nous provient des proches de la victime. Ils nous font une mise à jour de la situation, malgré la douleur qui les afflige. Mais ils insistent sur le fait qu'ils ont grandement apprécié la discrétion des médias quant à l'identité du cycliste, sa situation familiale, et son emploi, et demandent qu'il en demeure ainsi.»

L'enquête se poursuit afin de déterminer les causes de l'accident. On se demande si le cycliste a chuté après avoir été heurté par un véhicule. Certaines personnes disant avoir été témoins de l'événement se sont manifestées au SPS.

«Mais rien n'est encore concluant. Dans le but de faire avancer l'enquête, et de fournir des réponses à la famille, nous réitérons donc notre demande auprès du public», revient Samuel Ducharme.

«Quiconque aurait des informations sur cet événement, où aurait pu se trouver sur la rue Jean-Paul II au moment de l'accident, est invité à contacter le SPS au 819-821-5555.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer