Invasion de domicile: 12 chefs d'accusation contre un homme et une femme

Émilie Roussel-Dubé et Alexandre Witbread font face à... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Émilie Roussel-Dubé et Alexandre Witbread font face à une douzaine d'accusations en lien avec une invasion de domicile et une séquestration .

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Émilie Roussel-Dubé, 25 ans, et Alexandre Witbread, 21 ans, tous deux de Drummondville, font face à une douzaine de chefs d'accusation en lien avec une invasion de domicile survenue jeudi en matinée.

Les deux individus étaient accompagnés d'un troisième suspect d'âge mineur. Ils se seraient introduits, avec une fausse arme à la main, dans le domicile d'un résident de la rue Jean-de-Brébeuf à Drummondville. Le trio aurait infligé des blessures à leur victime avant de la séquestrer. La victime a été conduite à l'hôpital Sainte-Croix pour y soigner ces blessures. Il aurait notamment subi un violent choc nerveux.

«Batteurs de femmes»

Au moment d'être amené devant le Tribunal, Witbread a lancé « C'est ce qui arrive aux batteurs de femmes », ce qui laisse croire que les présumés agresseurs connaissaient leur victime.

La victime sera rencontrée lorsque son état de santé le permettra afin qu'il puisse donner sa version complète des faits.

La Couronne s'est opposée à la remise en liberté des individus. Le troisième suspect a été conduit dans un centre jeunesse et comparaitra ultérieurement devant le Tribunal de la jeunesse.

Les deux individus sont accusés d'introduction par effraction, de séquestration, de complot, de menaces de mort, d'utilisation d'une fausse arme, ainsi que de menaces à l'endroit d'un animal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer