Fin de soirée chaude pour les policiers à la Fête du lac

La fin des activités de la Fête du lac des Nations, mercredi soir, a été... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La fin des activités de la Fête du lac des Nations, mercredi soir, a été particulièrement violente. Plusieurs agents du Service de police de Sherbrooke (SPS) ont dû intervenir auprès d'adolescents hostiles.

Les policiers ont été obligés de procéder trois arrestations pour entraves, injures envers un policier et d'avoir causé du tumulte.

«Le tout a débuté à la sortie du parc Jacques-Cartier. Il y a eu une bataille et des policiers motards sont intervenus. Ils ont été encerclés par les 150 jeunes présents dans le secteur», raconte Samuel Ducharme, policier relationniste du SPS.

«Plusieurs autres policiers sont intervenus. On peut dire que ça a donné lieu à une scène assez chaude. Ils ont dû utiliser la force pour maîtriser les individus.»

M. Ducharme mentionne que le groupe était composé de mineurs «en boisson».

Il y avait longtemps que le SPS n'avait pas eu affaire à autant d'agressivité du genre à la fin d'une soirée de la Fête du lac des Nations, ajoute-t-il.

«Ça fait quelques années que c'est tranquille. Avant, ce type d'événement se produisait souvent à la fin de la soirée.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer