Des VTT qui dérangent à Stoke

Un citoyen de Stoke est excédé par le bruit des véhicules tout-terrain (VTT)... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Un citoyen de Stoke est excédé par le bruit des véhicules tout-terrain (VTT) qui circulent régulièrement à la carrière du banc Jetté à Stoke, située tout près d'un quartier résidentiel.

« L'été, ça n'a aucun sens. Nous ne pouvons pas profiter de l'extérieur lorsqu'ils se rendent dans la carrière », explique le citoyen qui préfère garder l'anonymat de peur de représailles.

Ce dernier soutient avoir été victime de menaces lorsqu'il a osé s'adresser aux utilisateurs de la carrière.

Le citoyen regrette son achat dans le développement résidentiel situé à proximité.

« Nous sommes plusieurs voisins à regretter de nous être fait construire à cet endroit. Je suis allé me plaindre à la Ville, mais ça ne bouge pas », indique le citoyen.

Le maire de Stoke, Luc Cayer, soutient avoir été mis au courant de ce dossier par le passé, mais invite le citoyen à entrer en contact avec lui.

« Ce dossier a déjà été soumis à la Sûreté du Québec. Nous allons les relancer si le problème est revenu », indique M. Cayer.

En 2013, la Sûreté du Québec avait publié un communiqué concernant ce problème de bruit. Cependant, une permission a été accordée depuis ce temps aux utilisateurs de VTT, ce qui restreint le pouvoir d'intervention.

« Le propriétaire de la carrière a donné l'autorisation à certaines personnes. Notre intervention à cet endroit devient difficile parce qu'ils ont reçu l'autorisation de circuler sur cette propriété privée », mentionne la porte-parole de la SQ en Estrie, Aurélie Guindon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer