Deux arrestations après un simple vol au Canadian Tire

Les agents de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) croient avoir résolu... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les agents de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) croient avoir résolu plusieurs vols avec l'arrestation de deux individus lundi soir.

Vers 20h20, à Magog, la RPM a reçu un appel pour vol à l'étalage au magasin Canadian Tire de la rue Sherbrooke. Un homme a tenté de voler des outils et a pris la fuite en automobile avec un complice une fois repéré par le gérant.

«Avec une très bonne description du véhicule et de l'homme, ainsi qu'une réponse très rapide de leur part, les policiers ont localisé le véhicule et intercepté sur la rue St-Patrice Ouest à Magog», selon Sylvain Guay, de la RPM.

«À bord du véhicule, les policiers ont identifié un homme de 51 ans, de Magog, conducteur du véhicule et un passager, un homme de 54 ans de Sherbrooke. Le passager est très bien connu des policiers pour ses nombreux antécédents criminels et celui-ci était sous le coup d'un engagement remis à un agent de la paix l'obligeant à demeurer dans les limites de Sherbrooke.»

Ce même passager était aussi suspect de vol d'outils à ce même Canadian Tire de Magog lors des dernières semaines, ajoute M. Guay.

«Un policier s'est rendu sur les lieux du vol et a identifié le voleur positivement sur la caméra qui l'a filmé et a avisé immédiatement ses collègues sur l'interception. »

Les deux hommes ont été arrêtés pour vol à l'étalage. Lors de la fouille, le passager avait sur lui une paire de pinces neuve dans une poche de son pantalon. Le passager était déguisé avec une perruque noire.»

Les suspects ont été amenés au poste de police de la RPM. Le véhicule a été fouillé.

Le montant du vol s'élève à plus de $1500. Parmi les objets saisis, on a retrouvé des paquets de viandes, des perceuses au lithium avec chargeur, des bottes de travail, des gants de travail, des sous-vêtements pour homme, un rasoir pour homme, des pinces et les vêtements du suspect identifié sur caméra du commerce, énumère le lieutenant de gendarmerie.

L'homme de 54 ans doit faire face à des accusions, notamment pour bris de conditions de remise en liberté.

Son complice, le conducteur de la voiture, a été libéré sous promesse de comparaître devant le tribunal en septembre prochain avec interdiction de se rendre au magasin Canadian Tire.

«L'enquête se poursuit, compte tenu de l'ensemble des biens saisis dont plusieurs ne provenaient pas du Canadian Tire. D'autres accusations seront portées si les propriétaires sont identifiés et qu'ils portent des plaintes», précise Sylvain Guay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer