Arrêté saoul sur son quadriporteur

Un individu de 67 ans de Sherbrooke devra se passer de son quadriporteur pour... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un individu de 67 ans de Sherbrooke devra se passer de son quadriporteur pour les prochains mois après avoir été intercepté par les policiers alors qu'il conduisait lors d'une interdiction de conduite avec en surplus les capacités affaiblies.

C'est un appel de citoyen qui a mis les patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke dans le secteur du chemin Duplessis dans l'arrondissement de Fleurimont.

«L'individu criait et fonçait sur le terre-plein à répétition avec son quadriporteur», explique porte-parole du SPS, Philippe Dubois.

Interpellé par les policiers, le suspect dégageait une forte odeur d'alcool ce qui les a incités à pousser plus loin leurs vérifications.

«Les policiers ont demandé au suspect de se soumettre à l'appareil de détection approuvé. Cependant, l'individu a refusé. Il a présenté une résistance, ce qui a incité les policiers à le fouiller. Un sac d'une substance blanche a été trouvé sur lui. Des analyses seront faites pour déterminer s'il s'agit bel et bien de la cocaïne», mentionne le porte-parole du SPS.

L'individu, bien connu des services policiers, se trouvait en interdiction de conduire.

«L'article 259 du Code criminel prévoit une interdiction de conduire tout véhicule à moteur, ce qui inclut les quadriporteurs qui sont propulsés par un moteur», rappelle, Philippe Dubois.

Le véhicule a été remorqué par les policiers.

Des accusations relatives à l'interdiction de conduire, au refus de se soumettre à l'alcootest et à la possession de cocaïne devraient être déposées contre l'individu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer