Incendie mortel à Asbestos: «Impossible d'accéder immédiatement au logement»

Un incendie a fait un mort tôt en matinée hier à Asbestos, dans un édifice... (La Tribune, Yvan Provencher)

Agrandir

La Tribune, Yvan Provencher

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yvan Provencher
La Tribune

(ASBESTOS) Un incendie a fait un mort tôt en matinée mercredi à Asbestos, dans un édifice abritant un commerce et des logements sur la 1re Avenue, à proximité de l'intersection de la rue Deshaies. La victime est Marco Brière, 51 ans, qui habitait seul un logement à l'étage.

Selon les informations obtenues du Service des incendies d'Asbestos, l'incendie aurait débuté vers 6 h 30 dans le salon de ce locataire et se serait rapidement propagé à la toiture. Un appel au 9-1-1 a été transmis à la brigade des incendies à 6 h 57. Dès l'arrivée rapide des pompiers, ils ont été à même de constater une épaisse fumée qui se dégageait du logement à l'étage supérieur.

« Nous avons été aussitôt avisés qu'une personne se trouvait fort probablement à l'intérieur, mais la fumée était à ce point dense qu'il nous était impossible d'accéder immédiatement à l'intérieur du logement en question. Nous avons procédé à l'évacuation de quatre autres personnes de ce bâtiment et lancé l'attaque. La victime a pu être extirpée des lieux vers 7 h 15 et a été transportée au Centre hospitalier d'Asbestos, où son décès a été constaté,» a fait savoir le directeur du Service des incendies, Mario Durocher.

Rencontré sur les lieux de cet incendie, le frère de la victime, Jacques Brière, qui réside également à Asbestos, était bouleversé et contenait difficilement sa grande tristesse après avoir appris la perte de son frère dans des circonstances tragiques.

Vingt-cinq pompiers d'Asbestos avec le renfort de cinq autres pompiers de Danville ont participé à la maîtrise de cet incendie. Vers 9 h, les flammes avaient été circonscrites et les pompiers quittèrent les lieux vers 11 h. Puisqu'il y a eu perte d'une vie, l'enquête a été confiée aux spécialistes de la Sûreté du Québec, laquelle est présentement en cours afin d'établir les circonstances exactes ayant provoqué cet incendie et le décès de monsieur Brière.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer