Reconnu par un enfant au centre sportif: 20 chefs pour Dumais

Marcel Dumais... (La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

Marcel Dumais

La Tribune, René-Charles Quirion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La vigilance d'un enfant combinée à l'efficacité du service de sécurité de l'Université de Sherbrooke ont permis de mettre la main au collet d'un individu accusé de crimes à caractère sexuel sur des enfants.

Marcel Dumais, âgé de 62 ans, de Sherbrooke, a été accusé mercredi de 20 chefs de bris de conditions au palais de justice de Sherbrooke

Depuis le 1er avril dernier, Dumais aurait brisé des conditions de remise en liberté à de multiples reprises.

Il lui était interdit notamment de fréquenter des endroits où peuvent se trouver des enfants de moins de 16 ans et de communiquer avec ses victimes alléguées.

L'individu a été repéré par un enfant de dix ans alors qu'il en accompagnait un autre au centre sportif de l'Université de Sherbrooke le 29 juin dernier.

« L'enfant a mentionné que cet homme n'avait pas le droit de se trouver en présence d'enfant. L'information a été vérifiée par le personnel du centre sportif qui a référé l'affaire au service de sécurité », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Samuel Ducharme.

REMISE EN LIBERTÉ

L'analyse des caméras de surveillance et des témoignages ont permis de remontrer jusqu'au suspect qui a été arrêté mardi par les enquêteurs du SPS.

« Le suspect s'était lié d'amitié avec la mère de l'enfant », mentionne Samuel Ducharme.

La procureure aux poursuites criminelles Me Joanny Saint-Pierre s'est opposée à la remise en liberté de Dumais.

L'avocat de la défense Me Jean-Guillaume Blanchette a remis le dossier de son client à ce matin pour l'enquête sur remise en liberté.

Marcel Dumais était accusé de leurre d'enfants, de contacts sexuels et d'incitation à des contacts sexuels sur une personne de moins de 16 ans.

Les faits reprochés à Marcel Dumais dans le dossier principal se seraient déroulés entre le 18 mai 2013 et le 17 septembre 2014.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer