Décès d'un bûcheron à St-François: «Il était assez prudent normalement»

L'accident survenu vendredi sur une terre à bois privée située près de la route... (Archives La Tribune, Julien Chamberland)

Agrandir

Archives La Tribune, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Emanuelle Boutin-Gilbert
La Tribune

(SHERBROOKE) L'accident survenu vendredi sur une terre à bois privée située près de la route de l'Église à Saint-François-Xavier-de-Brompton a finalement été mortel. La victime, Claude Gagnon, âgé de 71 ans et originaire de Saint-Denis-de-Brompton, a été retrouvé vendredi soir par des membres de sa famille sur les lieux de l'accident.

La Sûreté du Québec a raconté qu'un petit tracteur attaché à une remorque remplie de bois a dévalé la pente du terrain. Happé par le véhicule, l'homme s'est malencontreusement retrouvé dessous. Il s'agirait donc d'un simple accident.

Jointe par téléphone samedi soir, la conjointe du défunt a raconté que M. Gagnon était bûcheron toute l'année. L'homme était donc habitué à travailler dans le bois. « Il était assez prudent normalement », a souligné sa conjointe.

« On avait vendu la ferme et le terrain à notre fille, et il gardait le droit de coupe sur la terre », a expliqué la conjointe de M. Gagnon. Elle a précisé qu'il s'agissait d'une terre avec des rochers et des boisés, ce n'était donc pas un terrain défriché.

«Il y avait beaucoup de branches et il portait sur lui un équipement de protection assez lourd.»


L'homme était situé dans une côte au moment de l'accident et se trouvait dos au tracteur, ce qui expliquerait en partie pourquoi il n'a pas pu éviter l'accident. Selon sa conjointe, il y avait beaucoup de branches au sol, et le tracteur aurait roulé sur M. Gagnon, le plaçant entre le sol couvert de branches et la roue du tracteur. C'est l'un de ses frères qui l'aurait retrouvé.

« Un accident, ça se fait vite », a dit sa conjointe. « Il y avait beaucoup de branches et il portait sur lui un équipement de protection assez lourd », a-t-elle ajouté.

La conjointe de M. Gagnon termine en invitant les gens qui travaillent dans le bois à demeurer prudents en tout temps et à porter l'équipement nécessaire à ce genre d'activité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer