Une longue enquête du SPS met fin à un trafic de méthamphétamine au centre-ville

Le Service de police de Sherbrooke fait la vie dure aux trafiquants de... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Service de police de Sherbrooke fait la vie dure aux trafiquants de méthamphétamine au cours des derniers jours avec la saisie de plus de 1500 comprimés de méthamphétamine.

Mardi soir, c'est sur la ruelle Auger au centre-ville de Sherbrooke que les policiers sont intervenus pour saisir 731 comprimés de méthamphétamine.

«Nous avons procédé à cette saisie à la suite d'une longue enquête. Nous avions obtenu des informations à l'automne 2014», explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Au 393 de la ruelle Auger, les policiers ont aussi saisi trois grammes de cocaïne, 28 grammes d'huile de cannabis, une arme prohibée, un poing américain ainsi que des munitions.

«Nous sommes actifs pour la saisie de stupéfiants au cours des dernières semaines. Nous avons réalisé des saisies de 398 comprimés le 11 juin et 450 comprimés le lendemain», mentionne Martin Carrier du SPS.

L'individu arrêté sur place devrait faire face à des accusations de possession de stupéfiants dans le but d'en faire le trafic au palais de justice de Sherbrooke.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer