Un conducteur fracasse la terrasse d'un resto Normandin

Un couple âgé a fait une entrée « fracassante »... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Un couple âgé a fait une entrée « fracassante » sur la terrasse du restaurant Normandin de Drummondville mercredi.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Un conducteur d'un certain âge a effectué une fausse manoeuvre en tentant de garer sa voiture dans le stationnement du restaurant Normandin situé sur le boulevard Saint-Joseph, à Drummondville.

Résultat : il a fracassé la rambarde de verre et une partie du mobilier de la terrasse. L'incident s'est produit en fin de journée, mercredi.

Selon sa propre version, le conducteur âgé aurait appuyé sur l'accélérateur au lieu du frein. Dans sa course, la voiture a fait voler en éclat la baie vitrée de protection en plus d'emboutir chaises et tables sur son passage.

Heureusement, il n'y avait personne sur la terrasse au moment de l'incident. Toutefois, sous la violence de l'impact, des débris ont été projetés dans la vitrine intérieure du restaurant, aboutissant à une table où une dame de 68 ans et sa petite-fille étaient attablées.

« Nous avons entendu un grand bruit, comme une explosion, et tout à coup la vitrine a éclaté tout juste à côté de moi, nous avons eu peur. Nous nous comptons extrêmement chanceuses », a-t-elle confié, encore sous le choc.

Un employé rencontré sur place remerciait le ciel que personne ne se trouvait sur la terrasse en pleine heure de souper. « Heureusement, il ne faisait pas assez chaud pour y accommoder les clients », a-t-il dit, soulagé malgré les moments d'angoisse qu'il venait de vivre.

Quant aux deux occupants de la voiture, un couple âgé, ils en sont quittes pour une bonne frousse. Le conducteur encore ébranlé se confondait en excuses tout en réalisant la chance qu'il a eue. « Cet accident aurait pu être beaucoup plus grave », a-t-il reconnu. 

Il n'est pas exclu que la SQ soumette le dossier à la SAAQ afin que l'on vérifie les aptitudes à conduire de l'homme en faute.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer