L'escouade des policiers motards du SPS reprend du service

Les policiers motards sont maintenant présents en semaine... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Les policiers motards sont maintenant présents en semaine sur les routes de Sherbrooke

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les « arbitres de la route » sont de retour sur leurs motos pour surveiller les infractions, dont les excès de vitesse à Sherbrooke.

Le lieutenant Yves Rancourt de la division du support opérationnel au Service de police de Sherbrooke utilise cette analogie sportive pour décrire son équipe de onze policiers motards qui assurent l'application du Code de la sécurité routière (CSR) sur le territoire.

« La vitesse est la plainte numéro un des citoyens. Notre rôle de contrôle du CSR peut s'apparenter à celui d'un arbitre. Personne n'aime que nous soyons présents sur les routes lorsque nous les interceptons, mais ils réclament notre présence pour contrôler la vitesse aux endroits problématiques », explique le lieutenant Rancourt

À la demande de La Tribune, le SPS a divulgué encore une fois cette année les endroits stratégiques où se placent les policiers pour intercepter les automobilistes pour des excès de vitesse.

« Nous ne cachons pas que nous pouvons être à ces endroits tous les jours. Nous sommes sur le boulevard Portland depuis 35 ans et les gens se font encore intercepter pour des excès de vitesse. Le message ne passe pas », soutient le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Les policiers motards viennent de compléter leur remise en forme et sont maintenant présents en semaine sur les routes de Sherbrooke notamment dans ce qu'il est commun d'appeler les « trappes à tickets ».

« La moto permet une plus grande mobilité et permet de s'installer à des endroits où il est difficile de se placer en auto. Ils peuvent s'installer sur les terre-pleins comme sur le chemin Sainte-Catherine près de l'université, sur le boulevard de Portland entre Terrill et Jacques-Cartier ou sur les accotements », explique le lieutenant Yves Rancourt de la division du support opérationnel.

Les policiers de l'escouade au support opérationnel sont aussi très actifs dans les zones scolaires. Depuis février dernier, 393 constats d'infraction ont été remis par cette escouade sur les 4303 constats au total, dont 13 grands excès de vitesse (GEV), si l'on ajoute ceux remis par l'unité en sécurité routière de soir.

« Même les automobilistes sont sensibles aux zones scolaires. Ceux qui se font intercepter s'excusent de rouler trop vite près des écoles. Les motos nous permettent d'y être plus présents », soutient le lieutenant Rancourt.

L'utilisation des motos permet au SPS d'être plus efficace pour contrôler certaines infractions comme l'omission d'effectuer les arrêts obligatoires ou l'utilisation du cellulaire au volant. Depuis avril dernier, quatre points d'inaptitude sont ajoutés au dossier de l'automobiliste fautif de cette infraction.

« Étant donné que 35 pour cent des accidents surviennent aux intersections à Sherbrooke, nous avons décidé de miser sur les arrêts obligatoires. Nous avons émis plus de 400 billets à ce chapitre depuis février dernier », explique Yves Rancourt.

Fondée en 1921, l'escouade motards du Service de police de Sherbrooke est la plus ancienne au Québec, la troisième au Canada et la cinquième en ancienneté en Amérique du Nord après celles de San Diego (1910), New York et Toronto (1911) ainsi qu'Ottawa (1919).

« En plus d'être très utiles pour la surveillance au CSR, les motos sont utilisées lors du service d'ordre pour les randonnées cyclistes ou les manifestations notamment », mentionne le lieutenant Rancourt.

Les endroits de prédilection des policiers motards :

  • Boulevard de Portland près de Carillon ou Lionel-Groulx
  • Boulevard de Portland près de l'école Montcalm
  • Rue Galt Est près du pavillon Saint-François et du pont Joffre
  • Rue King Est près de la rue Raby
  • Chemin Sainte-Catherine près de l'Université de Sherbrooke
  • 12e Avenue près de la rue Brulotte
  • Chemin Saint-Roch
  • Boulevard Bourque à l'entrée du secteur Deauville
  • Rue Pacifique
  • Boulevard Bertrand-Fabi près de Charlemagne
  • Boulevard Industriel

Le SPS a émis 13 768 constats d'infraction pour excès de vitesse en 2013 et 14 006 en 2012

Source : Service de police de Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer