En état d'ébriété, elle emboutit une autopatrouille

Une dame d'une quarantaine d'années, qui n'avait visiblement pas la maîtrise de... (Courtoisie, Éric Beaupré)

Agrandir

Courtoisie, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Drummondville) Une dame d'une quarantaine d'années, qui n'avait visiblement pas la maîtrise de toutes ses capacités, a grillé un feu rouge à l'intersection de la rue du Moulin et du boulevard Saint-Joseph, dimanche soir à Drummondville, avant de provoquer une collision avec une autopatrouille de la Sûreté du Québec qui s'engageait dans l'intersection.

Plutôt que de s'immobiliser, la conductrice fautive a tenté de semer le policier. Elle a stationné son véhicule lourdement endommagé dans un endroit à l'abri des regards dans le secteur du Carré Celanese, à quelques rues de la collision initiale.

Les policiers ont toutefois eu vite fait de repérer le véhicule de type utilitaire sport et de procéder à l'arrestation de la fuyarde. Cette dernière a été conduite au Centre hospitalier Sainte-Croix par mesure préventive avant d'être soumise à un test d'alcoolémie puisque les policiers avaient des motifs raisonnables de croire que la dame conduisait avec les capacités affaiblies. Le résultat a démontré qu'elle avait environ deux fois plus d'alcool dans le sang que la limite permise.

Des accusations de délits de fuite et de conduite avec les capacités affaiblies pourraient être déposées contre la dame au cours des prochaines heures.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer