Vente de méthamphétamine: deux conducteurs d'autobus scolaire accusés

L'opération policière visait un réseau de vente de... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

L'opération policière visait un réseau de vente de méthamphétamine dans la région de Drummondville.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Des policiers de la Sûreté du Québec et de la GRC ont procédé à l'arrestation de 11 individus dans le cadre d'une opération visant le démantèlement d'un réseau de vente de méthamphétamine dans la région de Drummondville. Les deux présumées têtes dirigeantes étaient conducteurs d'autobus scolaires.

Rocky Robitaille, 48 ans, et France Brochu, 53 ans, travaillaient depuis près d'une dizaine d'années pour Bourgeault et fils, l'un des transporteurs affiliés à la Commission scolaire des Chênes. Leur rôle consistait bien évidemment à amener des élèves vers leur milieu scolaire.

Également employé chez Bourgeault et fils, Daniel Côté connaît les accusés depuis quelques années. Rien, selon lui, ne laissait présager tel événement. «Je suis très, très surpris. Ça démontre que parfois les gens ont une vie cachée. Il y a bien eu quelques anicroches au fil des ans, mais ça allait très bien, ils étaient de bons travailleurs», estime-t-il.

Lors de son embauche, M. Robitaille n'avait pas d'antécédent judiciaire. Il a bien eu quelques démêlées avec la justice qui ont été source de discussions avec les propriétaires de l'entreprise. Les gestionnaires ont finalement jugé que l'écart de conduite ne justifiait pas un congédiement.

Selon la porte-parole de la SQ, Éloïse Cossette, Robitaille, Brochu et au moins une dizaine de complices auraient été impliqués dans le trafic de méthamphétamine à raison de plusieurs milliers de comprimés par semaine.

Les policiers ont réalisé huit perquisitions dans des résidences de Drummondville, L'Avenir et Saint-Germain-de-Grantham, ainsi que dans neuf véhicules qui ont tous été saisis comme biens infractionnels. Près de 5000 comprimés, de la cocaïne, du cannabis, 36 000 $ en argent ont été saisis et ces chiffres pourraient être appelés à grimper, l'opération étant toujours en cours.

Sept des 11 personnes arrêtées ont comparu au palais de justice de Drummondville, jeudi après-midi, pour faire face à diverses accusations en matière de drogue. Une douzième personne est recherchée relativement à cette affaire; il s'agit de Marc Ruel, 51 ans, de Drummondville. Un mandat d'arrestation a été lancé contre lui.

L'opération a mobilisé plus de 70 policiers du service d'enquêtes régionales de la SQ et de la GRC.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer