Usine Trudo: une explosion à l'origine de l'incendie

Une explosion serait à l'origine de l'incendie qui... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Une explosion serait à l'origine de l'incendie qui a lourdement endommagé l'usine 2 de la compagnie Trudo à Richmond, mercredi soir.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Deux employés de la compagnie Trudo ont été blessés lors d'un incendie de l'usine 2 des installations de Richmond survenu mercredi soir.

Le feu a pris naissance vers 18h15, vraisemblablement après une explosion. L'un des employés a été brûlé à une main et l'autre à une oreille.

La CSST a ouvert une enquête. «Le feu aurait pris naissance dans un four servant au trempage thermique de pièces de métal», explique Claude Loubier, directeur de la prévention à la CSST en Estrie. «Heureusement, les employés ont été blessés légèrement.

«C'est un incendie assez important, car la moitié de l'usine a été endommagée. La structure a probablement été fragilisée.»

La CSST a interdit l'accès à l'usine. Un ingénieur en bâtiment doit l'inspecter avant qu'on puisse continuer l'enquête.»

Les pompiers de Richmond ont été appelés à se rendre au 34 de la rue Belmont, dans le secteur Melbourne pour combattre les flammes. Le travail des 28 sapeurs du Service de sécurité incendie de la région de Richmond (SSIRR) n'a pas été de tout repos. Ils ont quitté les lieux vers 1h15 du matin.

«Il y avait deux réservoirs de propane près des flammes et de l'éthanol dans l'usine. Il a fallu travailler fort», raconte Steve Saint-Laurent, assistant directeur à la prévention du SSIRR.

«À notre arrivée, le feu sortait du toit à une hauteur de 15 ou 20 pieds. Ce n'était pas un petit feu.»

Les pompiers ont aussi ouvert une enquête pour connaître la cause de l'incendie, mais ils ont été freinés par l'interdiction de pénétrer à l'intérieur du bâtiment par la CSST. La thèse de l'explosion se précise, ajoute M. Saint-Laurent.

Il y a quelques années, les pompiers de Richmond avaient dû intervenir aux installations de Trudo pour un incendie, à l'usine 1 cette fois, précise-t-il.

Trudo se spécialise dans la fabrication d'engrenages de précision et d'autres pièces mécaniques. Il n'a pas été possible d'obtenir des commentaires de la direction de la compagnie jeudi, la personne au bout du fil disant qu'on avait trop à faire en raison des événements survenus au cours des dernières heures.

Cet incendie n'est pas sans rappeler un autre tout aussi spectaculaire survenu en novembre 2006 dans les installations voisines de la compagnie Usinatech. Le sinistre avait causé pour environ un million de dollars de dommages.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer