Agression au PFK: 23 mois pour St-Cyr Dubreuil

Rock-Dany Saint-Cyr Dubreuil... (Archives)

Agrandir

Rock-Dany Saint-Cyr Dubreuil

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Rock-Dany Saint-Cyr Dubreuil devra encore passer les 23 prochains mois à l'ombre pour l'agression armée perpétrée le soir de l'Halloween 2014 dans le stationnement du restaurant PFK de l'est de Sherbrooke.

L'individu avait atteint au poumon un père de famille qui venait de maltraiter son enfant à l'intérieur du restaurant. L'homme n'a pas gardé de séquelle de cet événement.

Le juge Érick Vanchestein a soustrait la détention provisoire purgée par l'accusé depuis le mois de novembre 2014. Rock-Dany Saint-Cyr-Dubreuil avait pris la fuite vers Calgary, où il a été arrêté, après les événements.

« La peine imposée doit donc refléter la répugnance de la société à l'égard de ce type de geste qui va à l'encontre de la paix sociale. Le témoin d'une infraction doit recourir aux moyens légaux et non faire justice lui-même», explique le juge Érick Vanchestein dans sa décision.

Le magistrat a tenu compte des remords exprimés par l'accusé et « de la nécessité de lui fournir un encadrement afin de s'assurer, tel qu'il le souhaite, qu'il corrige son problème d'impulsivité afin d'amoindrir les risques de récidives, et ce, pour la sécurité de la société », ajoute le juge Vanchestein.

Me Jean-Marc Bénard défendait l'accusé dans cette affaire, alors que me Laila Belgharras représentait le ministère public.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer