Ordonnance de blocage contre Alain Véronneau

Le Bureau de décision et de révision (BDR) ordonne le blocage, l'interdiction... (Photo tirée de Facebook AMF)

Agrandir

Photo tirée de Facebook AMF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Bureau de décision et de révision (BDR) ordonne le blocage, l'interdiction d'opération sur valeurs et d'agir à titre de conseiller à Alain Véronneau, de Sherbrooke.

Cette décision fait suite à une récente demande de l'Autorité des marchés financiers (AMF), annonce un communiqué de presse.

L'enquête de l'AMF a démontré qu'Alain Véronneau aurait sollicité 16 investisseurs pour les inciter à lui confier d'importantes sommes d'argent à des fins d'investissement.

«Il leur aurait fourni des informations fausses ou trompeuses au sujet des investissements offerts et il aurait rédigé de faux documents pour confirmer des placements qui se sont révélés inexistants, affirme-t-on. Il se serait approprié plus de 300 000 $ des sommes qui lui ont été confiées.»

«Alain Véronneau était certifié dans les disciplines de l'assurance de personnes, de l'assurance collective de personnes et de la planification financière. Il était également inscrit à titre de représentant en épargne collective.»

Le BDR craignait que, sans ces ordonnances, Alain Véronneau continuerait à solliciter d'autres épargnants, à utiliser pour ses propres fins des sommes obtenues de ceux-ci et à se départir des biens acquis à partir de l'argent des investisseurs, ajoute le communiqué.

Alain Véronneau figure au Registre des retraits de représentants de l'AMF depuis la fin du mois de septembre 2014.

Les gens croyant avoir été la cible d'une approche d'Alain Véronneau peuvent communiquer avec un agent de l'Autorité des marchés financiers, organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer