La RPM sort le poivre de Cayenne

Les policiers de Magog ont dû utiliser le poivre de Cayenne lors d'une... (Archives La Tribune, Frédéric Côté)

Agrandir

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Les policiers de Magog ont dû utiliser le poivre de Cayenne lors d'une intervention survenue dans la nuit de samedi à dimanche.

Vers 3h, au centre-ville, les agents de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) ont intercepté un véhicule pour des infractions au code de sécurité routière.

En plus de la conductrice il y avait trois passagers à bord du véhicule, précise Sylvain Guay, de la RPM.

«Le contact entre les policiers et la conductrice a conduit à son arrestation pour conduite avec capacités affaiblies par l'alcool. La suspecte de 51 ans a résisté fortement à son arrestation et a été arrêtée aussi pour entrave au travail des policiers», mentionne-t-il dans une dépêche.

«Deux des trois passagers soit un homme de 23 ans et un autre de 29 ans sont intervenus pour entraver le travail des policiers en voulant empêcher l'arrestation de la conductrice. Lors de l'arrestation de ces hommes, le poivre de Cayenne a été utilisé en raison de leur agressivité.»

Les trois suspects ont été conduits au poste de police et la conductrice a échoué l'alcootest à deux reprises, ajoute M. Guey.

Les deux hommes ont été décontaminés et plus tard libérés sous promesse de comparaître au tribunal ultérieurement. La conductrice face à la justice une fois de plus puisqu'elle était déjà accusée dans un dossier de capacités affaiblies survenue en septembre 2014 et elle possédait trois antécédents criminels en cette matière.

Un avis de récidive lui a été signifié et son permis a été suspendu pour une période de 90 jours, souligne Sylvain Guay, lieutenant de la gendarmerie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer