Tragédie de Lac-Mégantic: les trois accusés plaident non coupables

Thomas Harding... (Archives La Tribune)

Agrandir

Thomas Harding

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Lac-Mégantic) Thomas Harding, Jean Demaître, Richard Labrie et leur employeur en juillet 2013, la Montreal, Maine & Atlantic ont plaidé non coupables lundi à l'acte d'accusation directe déposée à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic.

Jean Demaître... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Jean Demaître

Archives La Tribune

Les accusés subiront leur procès devant jury pour avoir « Entre le 4 juillet et le 6 juillet 2013, à Farnham, à Nantes, à Lac-Mégantic et ailleurs au Québec, par négligence criminelle, causé la mort de 47 personnes, soit par les omissions ou en raison des actions posées lors de la supervision, l'exploitation, l'opération ou la sécurisation du train de pétrole numéro 2 ».

La défense représentée par le stagiaire Vincent Paquet a demandé au juge François Tôth de la Cour supérieure que le dossier soit reporté au rôle des assises criminelles de l'automne 2015, soit le 8 septembre prochain.

Richard Labrie... (Archives La Tribune) - image 2.0

Agrandir

Richard Labrie

Archives La Tribune

Les avocats des accusés étaient représentés par M. Paquet lors du dépôt des accusations.

Le juge Tôth a reconduit les conditions de remise en liberté des accusés. Ces conditions avaient été imposées à la suite du dépôt des accusations initiales en mai 2014.

Le procureur aux poursuites criminelles au dossier Me Sacha Blais a insisté pour qu'une conférence de gestion se déroule avant le retour du dossier devant la Cour supérieure. Le juge coordonnateur de la Cour supérieure en Estrie, Gaétan Dumas, sera saisi de la requête au cours des prochains jours.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer