Un suspect fait du grabuge au poste de police une fois libéré

Un individu arrêté dans le cadre d'une opération policière de la Sûreté du... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Un individu arrêté dans le cadre d'une opération policière de la Sûreté du Québec (SQ) visant une production de cannabis a donné du fil à retorde aux policiers.

L'homme fait partie d'un trio de suspects arrêts lors d'une frappe policière effectuée mardi dans une résidence de la rue Curé-Larue, à Victoriaville.

Une courte enquête faisant suite à des informations reçues du public a permis à neuf  policiers d'obtenir l'autorisation judiciaire nécessaire pour effectuer la perquisition.

«Les trois personnes présentes à l'arrivée de policiers ont été mises en état d'arrestation, annonce Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ. Une vingtaine de plants de cannabis ont été trouvés sur place ainsi qu'une vingtaine de grammes de cannabis en vrac.»

«Les trois hommes arrêtés ont été remis en liberté après l'intervention policière. »

Un de ceux-ci a pété les plombs au poste de police alors qu'il venait tout juste d'être libéré, ajoute la relationniste.

«Les policiers ont alors procédé à son arrestation pour cette nouvelle infraction et il s'en est suivi une altercation durant laquelle le suspect a résisté et a commis des voies de fait sur un des policiers», raconte-t-elle dans un communiqué de presse.

«L'homme a finalement été maîtrisé et gardé détenu jusqu'à sa comparution».

Pierre Lecours a été formellement accusé mercredi au palais de justice de Victoriaville de plusieurs chefs d'accusation en lien avec la perquisition et les événements survenus au poste par la suite.

Les deux autres suspects comparaîtront ultérieurement en lien avec la saisie de cannabis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer