Élèves piqués à La Ruche : la RPM arrête un adolescent

Un élève de l'école secondaire La Ruche de Magog doit faire face à la justice... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un élève de l'école secondaire La Ruche de Magog doit faire face à la justice en rapport à l'épisode d'agressions avec des aiguilles d'appareil de glycémie.

Vendredi dernier, des agents de la Régie de police de Memphrémagog (RPM)  ont procédé à l'arrestation d'un des trois suspects impliqués dans l'évènement.

Lors de sa comparution au Tribunal de la jeunesse, l'adolescent a été accusé de voies de fait armé, mentionne Sylvain Guay, lieutenant de la gendarmerie à la RPM.

Il a été libéré sous la condition de ne pas entrer en contact avec les personnes qu'il a piquées en dehors des heures de classe.

Rappelons que récemment des élèves qui ont été piqués à l'aide d'une lancette de glycémie à la polyvalente La Ruche de Magog. Onze des 21 victimes ont porté plainte. Ces élèves ont tous été piqués par le même individu.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer