Séquestration : la présumée instigatrice reste incarcérée

Marie Roch... (Collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

Marie Roch

Collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Marie Roch, la présumée instigatrice de l'enlèvement et de la séquestration de Magalie St-Jacques, demeurera derrière les barreaux au moins jusqu'à la fin des procédures judiciaires. L'accusée a tenté de persuader la juge Marie-Josée Ménard qu'elle n'avait pas été impliquée dans cette affaire, mais la magistrate ne l'a pas crue.

« Ça prend une raison pour faire une chose comme celle-là, je n'avais pas de raison de le faire. Elle n'a pas été frappée devant moi, jamais je ne l'ai frappée. Je n'ai rien à cacher, je n'ai jamais fait de mal à quelqu'un, ce n'est pas à 51 ans que je vais commencer », a indiqué la dame lors de son enquête sur remise en liberté.

Dans un récit abracadabrant, Roch a jeté une bonne partie du blâme sur Dave Riopel, coaccusé dans cette affaire. Elle l'a accusé d'avoir posté un homme dans son appartement afin de l'empêcher de communiquer avec les policiers pendant qu'on passait la victime à tabac. Selon sa version, ce dernier serait revenu à plusieurs reprises au cours des jours suivants afin de la menacer.

Marie Roch a également vu une accusation de menace de mort s'ajouter à celles d'enlèvement, de séquestration, de voies de fait armées, de voies de fait causant des lésions et de vol déposées contre elle. Elle aurait affirmé, lors de sa détention, avoir l'intention de finir le travail et de tuer Magalie St-Jacques à sa sortie de prison.

Rappelons que la victime a vécu l'enfer pendant 48 heures du 3 au 5 mars. Enlevée à son domicile de Drummondville, elle a été battue et humiliée avant d'être abandonnée à Montréal. Quatre de ses six présumés agresseurs ont admis leur culpabilité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer