Des voleurs de cuivre causent des maux de tête

Deux individus mal intentionnés ont causé beaucoup plus de tort qu'ils ne le... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Deux individus mal intentionnés ont causé beaucoup plus de tort qu'ils ne le croyaient, au cours de la nuit de mardi à mercredi, sur le site du chantier de construction domiciliaire Le Vigneron, situé en bordure de l'autoroute 55, à la hauteur de Drummondville.

Les deux malfaiteurs ont pris possession d'une importante quantité de fils de cuivre, provoquant ainsi une interruption de courant. Les pompes qui drainaient l'eau de la surface du chantier ont évidemment arrêté de fonctionner, ce qui a eu effet d'inonder de quelques mètres l'usine de traitement d'eau et les bassins de rétention aménagés par l'entreprise.

On évalue les dommages à des dizaines de milliers de dollars.

Peu de valeur

Le responsable du chantier de construction déplore que pour demi-mètre de cuivre, n'ayant que bien peu de valeur, les cambrioleurs aient commis autant de dommage. Leur méfait a également eu pour effet de paralyser le bon fonctionnement des travaux le temps que l'on redémarre les pompes.

Au total, on estime à une dizaine le nombre de travailleurs qui ont dû patienter avant de reprendre où ils en étaient rendus avec la construction des résidences.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer