Début de week-end mouvementé à Drummond

Un train a heurté un véhicule abandonné sur... (Collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

Un train a heurté un véhicule abandonné sur la voie ferrée dans la nuit de vendredi à samedi à Drummondville.

Collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La première nuit du long week-end de Pâques n'aura pas été de tout repos pour les agents de la Sûreté du Québec à Drummondville.

Vers 1h dans la nuit de vendredi à samedi, un citoyen a contacté la SQ après avoir aperçu sur la route un véhicule qui louvoyait. Il l'a suivi et a décrit aux policiers le chemin pris, ce qui leur a permis de localiser le suspect. «Les policiers ont allumé les gyrophares, et le conducteur a accéléré. On a mis le hérisson à pointe creuse [NDLR : un dispositif pour ralentir un véhicule en fuite], il est passé dessus et s'est crevé deux pneus. La poursuite s'est terminée avec deux roues sur les jantes», rapporte Ronald McInnis, porte-parole pour la SQ.

Personne n'a été blessé dans la poursuite, qui s'est étendue de Drummondville à Saint-Cyril-de-Wendover. L'homme a fui les policiers quand il les a vus parce que son permis était sanctionné et car il avait des mandats d'arrêt contre lui. Il aurait roulé à plusde 170 km/h durant sa cavale, à la fin de laquelle il a été arrêté. Le suspect devra répondre de ses gestes au palais de justice de Drummondville.

Un train heurte un véhicule

Au courant de la même nuit, la sortie des bars a été difficile pour un homme de 30 ans, qui dit s'être fait agresser dans un stationnement de la rue Lindsey à Drummondville après avoir quitté un bar. Il a été conduit à l'hôpital pour y soigner des blessures mineures.

Selon sa version des faits, son véhicule aurait été volé par ses agresseurs. Or, aux alentours de 3h15, les employés des chemins de fer ont signalé à la SQ que le conducteur du train qui a traversé Drummondville croyait avoir frappé un véhicule lors de son passage.

Effectivement, une voiture abandonnée sur la voie ferrée, toujours en marche, avait été heurtée par le train. 

Le véhicule, qui était vide au moment de la collision, appartenait probablement à l'homme hospitalisé. Les policiers continuent d'enquêter pour éclaircir les circonstances de cette affaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer