Accident de Ste-Edwidge: le coroner identifie plusieurs causes

L'accident mortel dans lequel Tristan Hivert et Ludovic Vachon ont... (Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

L'accident mortel dans lequel Tristan Hivert et Ludovic Vachon ont perdu la vie est survenu en novembre dernier sur la route 206 à Sainte-Edwidge-de-Clifton.

Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) De multiples causes peuvent avoir provoqué l'accident mortel dans lequel Tristan Hivert et Ludovic Vachon ont perdu la vie l'automne dernier sur la route 206 à Sainte-Edwidge-de-Clifton.

Dans son rapport sur la mort de Ludovic Vachon, le coroner Gilles Sainton en arrive à la conclusion que la voiture conduite par Tristan Hivert roulait à haute vitesse dans une courbe, soit environ 183 km/h. De plus, la route était partiellement glacée alors que les pneus de la Chevrolet Cobalt de l'année 2006 étaient usés.

C'est sans compter que le jeune conducteur de 18 ans avait les facultés affaiblies par l'alcool et la drogue, ajoute  le Dr Sainton.

Aucun des deux passagers ne portait sa ceinture de sécurité, ajoute-t-il. 

Rappelons que le véhicule des victimes aurait heurté un autre véhicule durant une course de rue après une soirée à laquelle les deux amis participaient. La voiture aurait heurté un ponceau, puis fait plusieurs tonneaux avant de frapper des arbres pour finalement s'immobiliser.

Tristan Hivert est éjecté du véhicule. Ludovic Vachon est resté coincé à l'intérieur. C'est un automobiliste, vers 7h25 le matin du 2 novembre 2014 qui a découvert les corps des deux jeunes hommes.

Selon le coroner, Ludovic Vachon est décédé d'un polytraumatisme découlant de l'accident.

Aucun indice ne permet de croire qu'il s'agisse d'un geste volontaire, précise-t-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer