Le coroner enquête sur des suicides d'adolescents

Yvon Garneau... (Archives La Tribune)

Agrandir

Yvon Garneau

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les coroners de la région de Drummondville s'inquiètent après avoir reçu des mandats pour enquêter sur trois suicides d'adolescents en une dizaine de jours.

S'il n'y a pas de lien apparent entre les trois victimes qui fréquentaient toutes des écoles différentes (La Poudrière, Jeanne-Mance et Jean-Raimbault), on s'interroge tout de même sur les circonstances de cet accroissement soudain des gestes volontaires.

Le coroner Yvon Garneau semblait préoccupé par la chose, mais, selon lui, il est trop tôt pour tirer quelque conclusion que ce soit, les enquêtes étant à leurs premiers balbutiements. Il a été appelé à intervenir relativement au décès d'un élève de 16 ans considéré comme un jeune très brillant. Ce dernier aurait été victime d'intimidation en lien avec son orientation sexuelle.

Sur sa page Facebook, il aurait lancé des cris du coeur à plusieurs reprises, déplorant s'être fait traiter de « fifi » et de « salope ». Anéantis, ses proches ont regretté ne pas avoir été en mesure d'interpréter convenablement ses signes de détresse. Deux enquêteurs de la SQ de Drummond et un autre issu du programme d'intervention en milieu scolaire ont été appelés à intervenir dans cette affaire.

Les deux autres affaires concernent des jeunes gens de 14 et 18 ans. L'adolescente est décédée au Centre hospitalier de l'Université de Sherbrooke, ce qui fait en sorte que le dossier a été attribué au Dr Gilles Sainton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer