Une journaliste de Drummondville meurt accidentellement

L'ancienne journaliste et photographe de l'Impact de Drummondville,... (Photo Facebook)

Agrandir

Photo Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Drummondville) L'ancienne journaliste et photographe de l'Impact de Drummondville, Anne-Sophie Bois, a péri, jeudi en fin de journée, alors qu'elle pratiquait la photographie derrière une résidence de la route du Fleuve, à Notre-Dame-du-Portage, dans le Bas-Saint-Laurent.

La jeune femme de 23 ans se trouvait en compagnie de deux amies au moment du drame. Elle aurait voulu prendre appui sur un immense bloc de glace lorsque ce dernier a glissé pour les prendre au piège, elle et une de ses amies.

L'amie a eu plus de chance et est parvenue à se sortir de sa mauvaise posture. Elle a été transportée au centre hospitalier afin d'y soigner de multiples fractures. Les secours ont mis environ 90 minutes à dégager la jeune Bois de sa position.  Son décès fut constaté par la suite.

Les policiers ont initialement fait appel à l'équipe de sauvetage nautique, mais ont dû finalement se raviser vu les conditions particulières de la scène. C'est une équipe spécialisée en sauvetage clos qui est parvenue à briser les glaces.

Selon ce qu'il a été permis d'apprendre, la séance photo ayant pour objectif de poser des paysages de glace n'était pas considérée comme téméraire, le risque qu'elles ont pris n'était pas démesuré. Elles ont été victimes d'un triste coup du sort.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer