SharQC : des membres des Hells plaident coupable

Des Hells Angels évitent un mégaprocès.... (Archives La Presse)

Agrandir

Des Hells Angels évitent un mégaprocès.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Un important développement dans le cadre de la vaste opération anti-motards SharQC est survenu lundi matin à Montréal.

Une vingtaine d'Hells Angels et leurs sympathisants s'évitent un mégaprocès en plaidant coupable.

Selon La Presse, six ans après leur arrestation, les accusés défilaient lundi matin devant le juge de la Cour supérieure André‎ Vincent pour plaider coupable à une accusation réduite de complot de meurtre.

Cinq autres accusés devraient plaider coupable au cours des prochains jours.

La très grande majorité des accusés sont détenus depuis six ans et plusieurs d'entre eux seront libérés très rapidement.

Ce groupe composé de membres des «chapitres» de Montréal et South des Hells Angels ainsi que du club-école de Trois-Rivières devait subir un procès plus tard cette année. 

Le porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), Jean-Pascal Boucher, a expliqué que certains accusés avaient été condamnés à un jour de prison et d'autres à neuf mois de détention, en raison du temps passé en détention préventive.

Toutefois,  27 autres accusés doivent subir leur procès d'ici les prochains mois. Parmi les Hells Angels qui demeurent accusés mardi, on retrouve une demi-douzaine de motards de Sherbrooke, selon le journal montréalais.

Au total, 156 personnes avaient été visées lors de l'opération SharQc, qui avait été menée en avril 2009.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer