Une opération de routine mène à des perquisitions et des arrestations

Une simple opération de routine d'un policier de Sherbrooke a mené jeudi à une... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une simple opération de routine d'un policier de Sherbrooke a mené jeudi à une double perquisition et  à des arrestations en lien avec du trafic de stupéfait.

On doit ce dénouement à un patrouilleur du Service de police de Sherbrooke (SPS) qui a remarqué vers 10h15 un véhicule dont le conducteur circulait en commettant des infractions au code de la sécurité routière.

Comme le véhicule est mal en point, on décide de le faire remorquer. Lors d'une fouille préalable, on trouve à l'intérieur de la cocaïne et plus de 6000 $ en argent liquide, déclare René Dubreuil, porte-parole du SPS.

En faisant une recherche dans les fichiers policiers, on a remarqué que le suspect de 24 ans est recherché sous quatre mandats d'arrestation.  Aussi, comble du hasard, on apprend du côté du département des enquêtes qu'il est l'objet d'une filature et qu'on s'apprêtait à lancer une opération policière contre lui.

«On était en surveillance sur cet individu», raconte M. Dubreuil. «Disons que ça a devancé les choses.»

«Nous avons obtenu deux mandats pour investir deux maisons que nous savions reliées à cet individu.»

Les policiers sont donc débarqués au 232 de la rue Olivier et au 1137 de la rue Belvédère Sud. Sur place, ils ont arrêté six autres personnes. Ils ont aussi saisi de la cocaïne, du crack, du cannabis, en plus de téléphones cellulaires et des objets pouvant servir au trafic de la drogue, énumère René Dubreuil.

Trois des sept suspects doivent faire face à la justice pour possession de drogue et possession dans le but de trafic . Les autres comparaîtront par sommation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer