Un chauffard condamné à des travaux communautaires

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Le juge de la Cour du Québec David Bouchard a condamné Laurent Houle, de Saint-Christophe-d'Arthabaska, à 200 heures de travaux communautaires après qu'il eut reconnu son implication dans une poursuite policière. Les faits qui lui étaient reprochés ont eu lieu sur la route 122, entre Saint-Albert et Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

Houle, 34 ans, a été déclaré coupable de délit de fuite et d'entrave au travail des policiers. En échange de ces plaidoyers de culpabilité, on a retiré les accusations de conduite dangereuse et de voies de fait armées qui pesaient contre lui.

En plus de ses heures de travaux communautaires, il sera assujetti à une période de probation de 18 mois au cours de laquelle il devra garder la paix.

Rappelons que les policiers de la SQ ont dû avoir recours à un tapis de clou afin de mettre fin à la poursuite. Le chauffard a non seulement refusé de s'immobiliser lorsqu'il a été pris en chasse par les patrouilleurs, mais il a atteint une vitesse que l'on estime à 180 km/h dans sa fuite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer