Un homme arrêté après une vingtaine d'appels à la bombe

Les Services d'enquêtes régionales de la Sûreté du Québec ont procédé dimanche... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Les Services d'enquêtes régionales de la Sûreté du Québec ont procédé dimanche à l'arrestation d'un Shawiniganais de 44 ans relativement à une vingtaine d'appels à la bombe au cours des derniers jours.

Survenus depuis le 4 mars dernier, ceux-ci visaient des endroits situés à Drummondville ainsi qu'à La Tuque, Trois-Rivières, Québec et Montréal. Ils se sont tous avérés être des canulars, déclare le sergent Hugo Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

L'individu comparaîtra à une date ultérieure au palais de justice de Shawinigan, où il pourrait notamment faire face à des accusations de méfait public.

L'enquête dans ce dossier se poursuit, ajoute-t-il.

«Proférer des menaces, peu importe l'intention, constitue un acte criminel qui est pris au sérieux. Conséquemment, tout propos haineux ou menaçant, même sur Internet, fera l'objet d'une enquête et son auteur sera retracé», dit M. Fournier.

Toute information sur des actes criminels ou événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer