Les présumées victimes de Conrad Sarrazin se racontent

Conrad Sarrazin... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Conrad Sarrazin

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les deux présumées victimes de Conrad Sarrazin ont témoigné pour la première fois, mardi, des sévices que leur aurait fait subir leur agresseur, à Wickham, entre 1967 et 1971, alors qu'elles étaient de jeunes enfants.

Les deux femmes, qui étaient alors âgées entre 5 et 7 ans, ont mis du temps à se faire entendre, mais se sont dites soulagées de finalement briser le silence. Malheureusement, il n'est pas possible pour le moment de dévoiler les circonstances et la nature de ces gestes, l'enquête préliminaire étant frappée d'une ordonnance de non-publication.

Sarrazin, maintenant âgé de 64 ans, fait face à deux accusations d'atteinte à la pudeur et à quatre chefs de grossière indécence. Selon ce qui a été révélé au moment de son arrestation, il aurait forcé ses victimes à s'adonner à des fellations et à des gestes de masturbation.

L'enquête préliminaire se poursuivra au palais de justice de Drummondville le 26 mai. C'est à cette date qu'on saura si l'accusé est cité à procès relativement à ces deux plaignantes.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer