La prison  deux ans moins un jour pour avoir battu un bébé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Michaël Larivière et Jessica Letendre, tous deux de Drummondville, ont reçu chacun une peine d'emprisonnement de deux ans moins un jour pour avoir battu un enfant de trois mois à maintes reprises.

Le 20 octobre 2011, les deux individus s'en sont donné à coeur joie sur le nourrisson, lui infligeant un total de 11 fractures des côtes et deux fractures des tibias. L'enfant avait initialement été transporté à l'hôpital Sainte-Croix craignant qu'il ait été secoué, mais on s'est rapidement aperçu qu'il avait été victime d'une autre sorte de traitement tout aussi violent.

Au moment de rendre son verdict, vendredi matin, le juge Conrad Chapdelaine n'a pas été tendre. Il a eu du mal à comprendre comment on pouvait infliger pareils sévices à un bébé.

Selon ce qui a été présenté en preuve, la drogue aurait été un facteur contributif. Les deux accusés ne possédaient pas d'antécédent criminel.

Heureusement, le poupon aurait bien récupéré de ses blessures.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer