Une affaire de dette réglée par une transaction impliquant un chien a mal viré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une transaction impliquant un chien dans le but de «régler une dette» entre trois individus a mal viré, vendredi à Sherbrooke.

Les trois personnes impliquées devront faire face à la justice, entre autres pour menaces de mort, indique Philippe Dubois, porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS).

L'événement a eu lieu quand deux Montréalais de 26 et 27 ans sont débarqués chez un propriétaire de chiens demeurant dans l'est de Sherbrooke, vendredi dernier. Ceux-ci venaient prendre possession d'un chien pour une histoire de dette impayée, explique M. Dubois.

Le ton a monté et des menaces ont été échangées. Les deux individus ont quitté les lieux avec le chien en question.

Son propriétaire a porté plainte à la police pour menaces de mort et vol qualifié, ajoute M. Dubois. «Ils ont été interceptés sur l'autoroute par la suite», raconte-t-il.

«Les suspects ont été arrêtés et ils comparaîtront ultérieurement. Ce sont des individus connus des milieux policiers. Ils ont répliqué avec une plainte contre le Sherbrookois pour menaces de mort. »

On a par la même occasion découvert que ce dernier ne pouvait avoir des animaux en sa possession, note Philippe Dubois. L'homme de 30 ans devra à son tour faire face à la justice pour menaces de mort et bris de probation.

«Il y a une histoire de dette dans cette affaire, mais on ne saura probablement jamais de quoi il s'agit au juste», dit-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer